lundi 31 mars 2014

Prochaine destination: Cabot Trail !

Plus d'un an déjà que je n'ai pas écrit sur mon Blog.  Facebook est à blâmer -j'y passe beaucoup de temps.

Après avoir longtemps hésité - "to Islande or not to Islande again", j'ai choisi de piger dans mon bucket list initial des destinations que je me promettais de faire lorsque j'ai débuté le cyclotourisme.

J'ai donc débuté la planification pour mon prochain voyage à vélo en solo: Cape Breton, en Nouvelle-Écosse - la fameuse Cabot Trail.


Après deux années sans voyage solo, il me presse de partir à l'aventure. Je devrai patienter jusqu'à la fin juin.

Voici mon itinéraire préliminaire.  Le détour par North Sydney est incertain.  J''hésite entre ça ou passer par Baddeck et faire un détour vers le lac Ainslie.  Je cherche toujours le plus beau trajet mais il faut se méfier, même si la route passe près d'un grand plan d'eau, celui-ci peut-être complètement invisible de la route et la vue complètement bouchée par les arbres.



Les grandes côtes qui ont fait la réputation de cet endroit font que je devrai porter une attention toute particulière aux distances journalières.  En particulier, la partie nord du cap, entre Chéticamp et Ingonish ou se trouvent les 2 grandes montagnes (French Mountain et North Mountain) et 3 plus petites de Cape South à Boulardice Island.

Voici le profil sur Ride With GPS:




La pire, c'est la deuxième, dont la pente est plus à pic, atteignant par endroits 15-17% selon RWGPS.

French Mountain
dénivellé (m):     395
distance (km):       5,8
pente moy. (%):     6,8
pente max (%):     13,5



North Mountain (Mackensie Mountain ?)
dénivellé (m):     390
distance (km):       4,7
pente moy. (%):     8,3
pente max (%):     17 (?)



Comment ces côtes se comparent-elles à ce que j'ai déjà fait ? Voyez ce que ça donne selon RWGPS:


Sherando Lake, VA
dénivellé (m):     268
distance (km):       3,1
pente moy. (%):     8,6
pente max (%):     14




Rivière Éternité, Saguenay (complète)
dénivellé (m):     295
distance (km):       6,3
pente moy. (%):     4,7
pente max (%):     13

Rivière Éternité, Saguenay (partielle)
dénivellé (m):     205
distance (km):       4
pente moy. (%):     5,1
pente max (%):     13


Côte Ste-Madeleine, Gaspésie
dénivellé (m):     252
distance (km):       3,4
pente moy. (%):     7,4
pente max (%):     15





En général, elles sont plus longues et/ou plus à pic.  Ouch !  Elles se comparent à la côte de Ste-Madeleine mais en une fois et demi plus long !

La plus pénible de mon souvenir est celle de Rivière Éternité (en fait, entre Anse St-Jean et Rivière Éternité).  Cette côte m'avait vraiment fatigué les jambes.  Mais j'avais mon vélo Caribou, j'étais un peu plus chargé et surtout, le pédalier triple d'origine, acec ses plateau de route (53/44/36 si je me souviens bien), était moins bien adapté aux terrains escarpés.  Le voyage suivant,  le tour de la Gaspésie, je l'avait fait avec le Caribou sur lequel j'avais installé un pédalier de montagne.  Avec le Surly aussi, notamment quand j'ai monté la côte de Sherando Lake, je m'en suis moins ressenti malgré la chaleur étouffante.  Étais-je aussi plus en forme ?  Peut-être.

Donc de belles grandes côtes à monter, mais aussi à descendre, comme celle sur l'autre versant de Frenchh Mountain que l'on voit souvent en photo:





J'envisage de me procurer un transmetteur d'urgence "Spot", car je voyage seul et le signal cellulaire est absent sur une  partie du Cape:


Couverture cellulaire (Bell) - on peut très bien voir que les Highlands bloquent le signal:





Don beaucoup de travail en route.  Choisir l'itinéraire, en fonction de la difficulté, trouver les terrains de camping, soupeser chaque item à apporter etc...  Bien du plaisir en perspective !

3 commentaires:

Luc Barbeau a dit...

Ouf quelles côtes! N'oublie pas que même si tu choisi un joli trajet par rapport à un autre, s'il pleut et qu'il y a du brouillard, tu ne verras que ton pneu avant (ou arrière mais je ne recommande pas pour ce dernier... ;=)). Pour le brouillard, je parle par expérience!

Marc Pilon a dit...

Pour ça, on s'en remet à la Providence !

Denis Roussel a dit...

Salut Marc.
Ça va être une belle aventure, j'ai hâte de te lire. J'ai un collègue qui a fait Cabot Trail et le tour de la Gaspésie. Il a trouvé la Gaspésie plus difficile.
Denis